2016-11-20-DAU-LCDK-1Retour sur un dimanche un peu spécial. Le Learning center et la Maison de l’environnement de Dunkerque concoctaient ce 20 novembre un après-midi images et musique autour des expositions « Villes réelles, villes rêvées » et « Pour une poignée de degrés ». En chanson avec Françoiz Breut.

Puis en paroles avec Marie Desplechin, qui rappelle « une banalité » selon elle – ou plutôt une évidence qu’on oublie… Le changement climatique se manifeste(ra) à nous par une nature hostile – ouragans, inondations, sécheresses. 2016-11-20-DAU-LCDK-2D’où, en réaction, nous dit l’écrivain, un attachement à un paradis terrestre qu’il nous revient de préserver (le pique-nique de sa nouvelle Aux enfants). Ainsi les centaines de réponses visuelles postées sur ce site, qui tendent plus vers le jardin d’eden qu’elles ne montrent une nature hostile. A méditer.

 

Save

Save

Save

Save

Dunkerque ! Back Jeunes et changement climatique